iPhone tombé dans l’eau

iPhone tombé dans l'eau, quoi faire ?

Votre iPhone n’aa pas apprécié sa baignade ? Il présente des dysfonctionnements depuis ou vous avez peur de l’utiliser après sa chute dans l’eau ? Chez MacManiack, nous tenions à partager les conseils qui ont déjà fonctionné pour tous les étourdis de notre équipe ! Car même si votre modèle est censé être étanche, il y a quelques réflexes à avoir quand son iPhone est tombé dans l’eau.

Secourir un iPhone tombé dans l’eau

Premier réflexe lorsque votre iPhone tombe dans l’eau ou que vous renversez du liquide dessus : l’ÉTEINDRE ! Pourquoi ? Pour éviter les courts-circuits ! Et si possible, retirez la batterie même s’il faut passer par la case démontage / réparation iPhone… Profitez-en pour retirer la carte SIM.

Rincez votre iPhone à l’eau claire voire déminéralisée. Quoi ?! Ne soyez pas surpris.e ! Le plus souvent, l’eau dans laquelle est immergé l’iPhone est « impropre » (eau des WC, eau de vaisselle, piscine, eau de mer, etc.). Des d’impuretés qui peuvent créer d’autres dommages en plus de l’eau. D’ailleurs, l’eau de mer est particulièrement corrosive et accélère l’oxydation. Bien sûr, il faut le rincer  brièvement et uniquement si l’eau était « sale ».

Démontez et nettoyez les composants internes. Même si vous pensez que tout va bien en rallumant votre iPhone, il est fort probable que l’eau entraîne des dégâts à plus ou moins long terme. Surtout si l’eau était « agressive » (chlore, sel, etc.). Nous vous conseillons de le désoxyder. Que signifie ce mot barbare ? La désoxydation est le terme technique pour le nettoyage avec un agent désoxydant. Avec une brosse à dents souple, vous frottez délicatement le désoxydant sur les composants internes, notamment la carte mère. Il est même possible d’utiliser un bain ultra-sons pour décoller au mieux la corrosion. Mais si vous n’êtes pas un professionnel de la réparation iPhone, vous n’avez probablement pas besoin d’investir dans ce type d’appareil.

Laissez sécher pendant plusieurs heures voire toute une journée / nuit si possible. Même après nettoyage, laissez sécher votre iPhone démonté. Si vous essayez de le rallumer alors qu’il y a encore de l’humidité, vous risquez de causer un court-circuit. Après un bon temps de séchage, vous pouvez remonter l’iPhone et le rallumer. C’est le moment fatidique… Nous espérons que votre iPhone va réagir comme d’habitude ! Mais si vous constatez quelques dysfonctionnements, il faudra trouver l’origine de la panne et changer les composants fautifs. Souvent, la batterie est à changer après avoir pris l’eau.

Désoxydation et riz, solutions miracles ?

Il faut tout de même garder à l’esprit que la désoxydation n’est malheureusement pas une solution magique… L’oxydation est le pire ennemi pour votre iPhone. Bien que les derniers modèles sont annoncés comme « étanche », ils ne le sont que modérément. Et surtout pas avec de l’eau impropre. D’ailleurs, la garantie légale ne prendra pas en charge les dégâts causés par l’eau.

Même si vous avez procéder à une désoxydation minutieuse, il est possible que les dommages soient trop graves. Et si après avoir changées les pièces détachées iPhone posant soucis, les pannes persistent, vous devrez probablement envisager de la micro-soudure. Un travail plus compliqué et souvent plutôt réservé aux pros.

QUID de la technique du riz ? Nous sommes partagés. Pourquoi pas l’utiliser car oui, le riz accélère le séchage. Mais il peut également accélérer la corrosion. D’où l’importance des étapes énoncées plus haut. Et l’idéal serait de plonger votre iPhone DEMONTÉ dans le riz pour être plus efficace. Une solution de fortune qui n’est donc pas suffisante. Une désoxydation reste primordiale si vous voulez tenter de sauver votre GSM.

Dans tous les cas, il arrive qu’un iPhone tombé dans l’eau soit irréparable, même avec de la micro-soudure. Quand l’oxydation a fait trop de dégâts ou que vous agissez trop tardivement, il se peut que l’iPhone soit définitivement mort. Mais il faut toujours garder espoir car nous avons réussi à sauver de nombreux iPhone tombés dans l’eau, pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *