Comment vérifier intégralement un iPhone d’occasion ou reconditionné avant de l’acheter ?

Quels sons tous les points à vérifier lors que vous achetez un iPhone remis à neuf ?

test iphone reconditionné

Introduction

Refurbished, reconditionné ou remis à neuf, voici les arguments que l’on trouve depuis quelques années sur les places de marché en ligne qui proposent des smartphones deux ou trois fois moins chers que le neuf. Il peut même vous prendre un coup de folie à vouloir acheter votre prochain iPhone sur le bon coin ou autre site de petites annonces. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe un marché parallèle proposant de véritables téléphones d’occasion vendus en bon et due forme, et des téléphones volés pour être vendus au plus vite, avant qu’ils soient bloqués par l’opérateur ou le propriétaire lui-même.

Doit-on acheter de tels produits ? Les risques sont-ils négligeables ? La réponse est non pour les appareils d’occasions et oui, pour les articles reconditionnés. Oui, à condition de faire une vérification complète avant la date limite de rétractation.

Pourquoi est-il déconseillé d’acheter un smartphone sur un site de petites annonces ? Pour la simple raison que rien ne vous garantit que votre future acquisition sera fonctionnelle dans les jours à venir. Le vendeur a passé un appel devant vous pour vous prouver que tout est OK ? Sachez que cela ne prouve rien. Entre le moment où un iPhone est arraché à son propriétaire et le moment où il sera déclaré volé auprès de la police puis auprès de l’opérateur, il peut s’écouler plusieurs semaines.

Imaginez ce qu’il peut se passer. Vous avez passé une soirée formidable avec des amis. Vous êtes fier de leur avoir montré la superbe affaire que vous venez de faire sur le bon coin. Le lendemain, votre mobile fétiche, qui est aussi votre outil de travail n°1, affiche « Pas de réseau disponible ». Vous attendiez des messages, vous devez passer un appel, mais rien ne fonctionne. Aucune notification n’apparait. Un problème avec votre opérateur ? Absolument pas. Un incident de prélèvement ? Non plus. Votre iPhone est tout simplement bloqué par votre opérateur après avoir été « black listé », c’est-à-dire considéré comme faisant l’objet d’une déclaration de vol et donc, verrouillée définitivement.
Pire encore. Un jour plus tard, votre iPhone devient noir et affiche « Ce téléphone a été volé, veuillez le restituer à son propriétaire en appelant le…. »

Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons de vous faire plaisir en achetant sur des sites réputés fiables. « Trop cher » dites-vous ? Pas autant que cela puisse paraitre. Pour quelques dizaines d’euros de plus qu’un appareil d’occasion, un appareil remis à neuf ou reconditionné vous permet de bénéficier de plusieurs avantages.

– Le premier et le plus important c’est le délai de rétractation de 14 jours. Il s’agit d’un droit propre à la vente à distance qui vous permet de retourner le produit sans avoir à en justifier la raison. Tout est expliqué sur le site officiel de l’administration française.

– Le deuxième avantage est, bien sûr, la garantie. Garantie légale des vices cachés ou garantie légale de conformité, vous avez le choix selon la nature du problème rencontré.

– Le troisième avantage est le remplacement des éléments dysfonctionnels par des pièces neuves, ce qui évite, par exemple, une batterie à l’article de la mort ou de grosses rayures sur l’écran si l’écran à été changé.

– Quatrième avantage est la présence d’une facture. Si vous décidez un jour de changer de modèle, vous pouvez revendre plus facilement votre smartphone reconditionné en prouvant qu’il a bien été acheté en toute légalité.

Le but de cet article est avant tout de vous aider à prendre une décision avant le délai de rétractation. À savoir si votre iPhone doit faire l’objet d’un retour, d’une simple réparation voir même de faire la réparation vous-même si le problème est léger.

En agissant avant ce délai, vous n’avez pas besoin de batailler pour prouver que le défaut était bien présent au moment de l’achat ou que vous n’êtes pas fautif d’une dégradation, ce qui pourrait annuler la garantie et toute possibilité de reprise du matériel. Pour cela, vous devez vérifier un certain nombre de points que nous allons décrire un par un. Ne vous inquiétez pas, nous ne parlerons pas dans une langue exotique totalement indéchiffrable pour votre cerveau, mais un langage intelligible et clair.
Hormis les aspects esthétiques du smartphone, que vous seul saurez apprécier, l’aspect technique nécessite des tests simples et faciles à faire, même par un néophyte primitif.

1. La batterie

Dans le cas ou le téléphone a été stocké pendant plusieurs mois avant sa mise en vente, votre iPhone ne s’allumera pas de suite même pendant qu’il charge. Cela est dû au fait que la batterie est complètement déchargée et parfois à un tel point que lors qu’on le branche à un chargeur, l’écran n’indique même pas le symbole de la charge sur secteur. Dans ce cas il va falloir être patient.

Dans la pratique cela peut prendre 10 minutes sur un iPhone 4 ou supérieures, à plusieurs dizaines de minutes sur un iPhone 3G ou 3Gs. Si l’affichage met plus de 20 minutes à venir alors, retournez le produit ou bien changez vous-même la batterie. C’est une opération très facile à faire.

batterie hsEn ce qui concerne l’iPhone 3G ou 3Gs, il n’est pas surprenant d’attendre une demi-heure, bien que ce ne soit pas un délai normal pour afficher un symbole de charge. Ces modèles sont sortis en 2007 et 2008 et il est fréquent que la batterie ne soit pas changée. Dans ce cas, elle a largement dépassé sa durée de vie pendant laquelle elle a une performance normale. Au risque de passer son temps à retourner l’appareil à plusieurs reprises, il est plus simple de changer la batterie que de retourner l’appareil.

Une fois que le symbole de charge s’affiche, il faut laisser encore charger avant que le SpringBoard ne s’affiche. Le SpringBoard est l’équivalent du bureau sur Windows ou du Finder sur Mac. C’est l’interface utilisateur du système (les icone des appli, l’affichage des texto, des contacts etc).

Là aussi, cela dépend de la capacité de la batterie à se recharger et donc de son âge. Placez un bout de scotch à l’endroit où se trouve le niveau de batterie en guise de repère puis inscrivez sur le scotch avec un stylo-feutre ou un marqueur fin, l’heure de la mise en charge. Suivez l’évolution du niveau de charge au cours du temps. Il faut compter là aussi une dizaine de minutes (pour un iPhone autre que 3G/3Gs) pour que le téléphone passe à l’étape suivante. Pour l’ iPhone 3G et 3Gs il va falloir patienter un peu plus, 10 à 30 min en temps normal.

springboardLors que le SpringBoard apparaît, votre iPhone (de la série 4, 5 ou 6) doit mettre environ 2 heures pour charger complètement et 2 fois plus pour un iPhone 3G ou 3Gs. Ce nombre varie en fonction des applications en tache de fond et des modules de réseau activés (Wi-Fi, GPS, GSM).

Pour suivre l’évolution de la charge, allez dans Reglage-> Général -> Utilisation -> Pourcentage de la batterie et activez l’affichage du porcentage de la batterie. Vous pouvez comparer le résultat avec des amis qui ont le même modèle que vous.

Au-delà de ces valeurs, votre batterie est en baisse de performance et un remplace de celle-ci ou un retour de votre iPhone est recommandé.

Pour avoir une autonomie correcte, il est conseillé dans un premier temps de désactiver la fonctionnalité de géolocalisation (GPS) dans les réglages -> Confidentialité-> Service de localisation. Pour d’autres conseils sur l’optimisation de l’autonomie de la batterie suivez notre article Diagnostic batterie

2. Le blocage opérateur

Le verrouillage est un code logiciel installé par le fabricant à la demande de l’opérateur qui vend l’appareil. Ce verrou est censé garantir que le téléphone ne peut pas être utilisé sur le réseau d’un autre opérateur concurrent jusqu’à ce qu’une demande de déverrouillage soit effectuée. Ce déverrouillage s’appelle aussi « désimlockage ».

Autrement dit, lorsque vous achetez un téléphone chez un opérateur, il est généralement verrouillé sur le réseau de ce dernier. C’est ce que l’on appelle le « simlockage ». Cela entraine une restriction non négligeable. Seule une carte SIM appartenant à ce réseau permet de passer et recevoir des appels ou des SMS. En revanche, si vous achetez un téléphone mobile dans une boutique indépendante d’un quelconque opérateur ou dans un Apple Store, vous pouvez acheter un iPhone « débloqué tout opérateur ». Vous pourrez ainsi utiliser n’importe quel réseau français si votre iPhone est désimlocké pour la France.

Le déverrouillage est possible et peut se faire auprès de l’opérateur responsable du blocage (payant ou gratuit selon la situation) ou bien, par le biais de solutions alternatives payantes.

3. L’activation

Lors qu’on achète un iPhone neuf, la première chose à laquelle on est confronté, c’est l’activation de l’appareil. C’est-à-dire que toutes les fonctions sont désactivées tant que vous n’avez pas procédé à l’activation de votre nouveau joujou. De façon générale, l’activation est nécessaire dès que le système d’exploitation de l’iPhone (iOS) est remis à zéro (restauration système), ce qui est fréquent avec les appareils reconditionnés.

Pour activer votre iPhone, vous devez avoir sous la main une carte SIM fonctionnelle et compatible avec le réseau sur lequel l’iPhone est autorisé à fonctionner.

Insérer la carte SIM dans le tiroir SIM

Si vous ne connaissez pas votre n° IMEI et que votre opérateur ou vendeur vous le demande, il vous suffit de sélectionner le i en bas à droite. Sélectionnez à nouveau le i pour revenir à l’écran d’accueil de votre iPhone.

Slidez (faites glisser le texte vers la droite avec le doigt) et sélectionner la langue d’usage. « Français » si vous parlez français

Sélectionnez votre Pays ou région : « France » si vous parlez français

Sélectionner un réseau WiFi don vous connaissez la clé d’accès. Si vous n’avez pas accès à une connexion WiFi, sélectionnez iTunes en bas de l’écran et connectez votre iPhone à un ordinateur ayant accès à internet et sur lequel est installé iTunes. (Télécharger et installer iTunes si ce n’est pas encore fait).

activation iphone

Le téléphone procède à l’activation. Cela peut prendre 1 min.

L’étape suivante apparaît uniquement dans le cas où l’activation a fonctionné. iOS vous demande si vous souhaitez activer le module de géolocalisation. Désactivez ou activez le service de localisation selon votre convenance sachant que vous perdez 30% à 50% d’autonomie en activant le module GPS.

iOS vous propose 3 possibilités  :

–  Comme nouvel iPhone : pour utiliser votre nouvel appareil sans compte Apple (comme un nouvel iPhone) et sans récupération de données via un compte existant. Dans cette configuration, rien ne vous empêche plus tard de créer un compte ou de déclarer un compte existant et récupérer les donnes liées à ce compte.

–  A partir d’une sauvegarde iCloud : retrouver les données et la configuration d’un compte existant grâce à une sauvegarde antérieur qui aurait été faite sur iCloud. Bien sûr, pour cela il faut avoir fait auparavant une sauvegarde sur iCloud.

– A partir d’une sauvegarde iTunes : retrouver les données et la configuration d’un compte existant grâce à une sauvegarde antérieur qui aurait été faite sur votre ordinateur en ayant utilisé iTunes. Comme pour la sauvegarde iCloud, il faut qu’une sauvegarde ait été faite pour qu’une récupération soit possible.

identifiants iphone

Pour faire simple, nous allons choisir la première option et nous ajouterons le compte Apple plus tard.  A l’étape suivante, iOS demande quand même un identifiant Apple que nous allons ignorer en sélectionnant : ignorer cette étape

Dans le cas où vous avez déjà un identifiant Apple avec des achats et des données associées à ce compte, vous pouvez toujours choisir la première option et gagner du temps.

– Conditions générales : Lisez les conditions générales d’utilisation d’iOS et acceptez si vous êtes d’accord.

– Envoyer les données à Apple : Apple demande l’autorisation de récolter des données de façon annonyme pour améliorer leur logiciel, ce choix étant personnel, à vous de prendre la décision d’accepter ou non.

iOS vous demande si vous souhaitez utiliser SIRI, la synthèse vocale d’Apple, douée d’une pseudo-intelligence artificielle ?

Le système vous suggère de mettre un code de dévérouillage

– Commencer à utiliser l’iPhone : enfin vous pouver utiliser votre iPhone et tester les autres fonctionnalités

4. Le test d’appel

Vous avez deux indications en haut à droite de votre iPhone. Le nom de l’opérateur vous indiquant que l’opérateur est bien reconnu et le symbole du réseau de données pour vous indiquer si vous avez accès au reseau 3G ou à un débit inférieur (E pour EDGE par exemple). Si aucune des deux informations n’apparait, procédez à la vérification de la configuration système de iOS.

Assurez-vous avant tout que votre téléphone supporte bien l’opérateur de la carte SIM que vous avez choisis d’utiliser.

– Aller dans Réglage

– Activez la WiFi et connectez-vous à un réseau dont vous avez la clé WiFi.

– Allez dans général puis international et choisissez

Langue = Français (ou votre langue)

Clavier = 1 (français)

Format régional = France (ou votre région)

– Aller dans date et heure :

Fuseau horaire, remplacer la ville par « Paris ».

– Si la date et l’heure ne sont pas à jour, activez puis désactivez la date et l’heure automatique. Patientez quelques secondes, puis activez de nouveau. Patientez jusqu’à 15 secondes, normalement les informations de la date et l’heure se mettent à jour automatiquement. Si en répétant l’opération rien ne change, mettez la date et l’heure manuellement.

Ces réglages sont indispensables pour que votre carte SIM et votre opérateur soient reconnus par votre iPhone.

Une fois le réseau reconnu, appelez sur le téléphone mobile d’une personne qui accepte de vous prêter son téléphone.

Pendant l’appel, avant de décrocher, profitez pour vérifier si le niveau de volume de la sonnerie est satisfaisant, si non, montez le volume de la sonnerie avec le bouton volume +. Si le volume était au maximum alors, comparez la même sonnerie avec un autre iPhone et un niveau de volume maximal aussi. Si la différence est flagrante, le haut-parleur amplifié ne joue plus son rôle. À vous de juger selon la différence de niveau si le retour de l’appareil et l’attente d’un autre valent la peine.

Une fois que vous avez décroché, montez les volumes des deux téléphones au maximum et posez chaque téléphone devant une oreille. Lors que vous parlez, vous devez vous entendre avec le même niveau sonore sur chaque oreille. À peu de choses près, si ce n’est pas le cas, il s’agit d’une défaillance du haut-parleur du téléphone possédant un faible niveau sonore, ou bien d’une défaillance du microphone du téléphone possédant le meilleur niveau sonore.

Ici aussi, en fonction de la gêne constatée, il n’appartient qu’à vous de le retourner chez le vendeur ou pas.

Profitez du test d’appel pour vérifier si le capteur de proximité fonctionne. Pendant l’appel l’affichage doit passer au noir lors que le téléphone est contre l’oreille ou lors que vous passez la main près du haut-parleur du haut. Si ce n’est pas le cas, l’utilisation pendant l’appel risque de devenir pénible, car votre joue touche la surface de la vitre tactile et sélectionne à votre insu des fonctions telles que la coupure du micro ou le basculement vers le haut-parleur amplifié.

5. L’écran (tactile et LCD)

Au niveau de l’écran, vous pouvez rencontrer deux types de dysfonctionnement. Le premier porte sur la vitre tactile (touchscreen) et donc sur la navigation avec le doigt et le second type porte sur l’affichage visuel lui-même (LCD)

Ce qui est important pour le Touchscreen, c’est l’absence de zones insensibles. Pour cela, vous allez appuyer sur une des icônes du SpringBoard pendant 2 secondes et les icônes vont se mettre à trembloter. Il s’agit d’un mode qui permet de modifier la disposition des icônes. Placer votre doigt sur l’un des pictogrammes et déplacez- le tout autour de l’écran puis balayez la surface de l’écran en zigzagant.

Si, pendant le parcours, l’icône quitte votre doigt pour retourner à sa place, c’est qu’une zone « morte » se trouve à l’emplacement ou l’icône a cessé de suivre votre doigt. Nettoyez l’écran pour éviter toute erreur due à une surface sale et dont le contact n’est pas franc puis recommencer. Si le problème persiste au même endroit, cela vous confirme qu’une zone insensible risque de vous gêner plus tard, pour écrire ou jouer par exemple. Le changement du tactile étant indispensable dans ce cas, il faudra retourner l’appareil chez le vendeur.

D’autres facteurs moins gênants, mais non négligeables peuvent remettre en question le tactile comme un excès de reflets ou une bulle dans le verre de la vitre qui sera visible sur fond clair (vitre de mauvaise qualité ).

Le LCD doit avoir une luminosité suffisante pour distinguer le contenu de l’affichage en plein jour. Allez dans réglage puis luminosité et affichage. Désactivez le réglage automatique et poussez le bouton de luminosité à fond. Si l’éclairage est satisfaisant, même en plein jour, remettez le réglage automatique.

Le LCD ne doit pas présenter des différences de contraste ou de couleurs dominantes sur certaines zones. Il ne doit pas avoir non plus de pixels morts (point noir, blanc ou coloré de tonalité et intensité constante).

LCD ne doit pas scintiller ou devenir noir quelques secondes.

Si vous n’avez pas fait le test du capteur de proximité, c’est le moment de le faire. Voir Partie 4 Le test d’appel.

Le bon fonctionnement du capteur de proximité est indispensable pour téléphoner avec le téléphone contre l’oreille.

Encore un détail, vérifiez si l’écran est bien collé contre le châssis. il ne doit pas y avoir d’espace entre le bord de l’écran et celui du châssis. Le moindre espace peut rendre inopérationnel le capteur de proximité.

6. Les boutons

Le test des boutons est le plus simple de ce tuto.

– Bouton volume + et – : le niveau de volume doit apparaître sur l’écran et changer d’état tandis que le doigt continu d’appuyer sur les boutons volume + ou -.

– Bouton Marche-Arret : l’écran doit se mettre en veille et donc ne rien afficher puis se rallumer à la seconde pression. Vérifiez que le bouton n’est pas flottant (avec une sensation de jeu) ou trop rigide (figé).

– Bouton mute ou silencieux : Ce bouton permet lors d’un appel, de remplacer la sonnerie, par des vibrations issues du vibreur. Il est donc soit en position sonnerie soit en position silencieux que nous appellerons position vibreur. Chaque fois que le bouton silencieux passe en position vibreur (une zone rouge apparait à côté du bouton), il envoie une impulsion au vibreur qui réagit une fraction de seconde.

Cette vibration très courte vous confirme que le bouton silencieux ou que le vibreur sont en état de fonctionner. Si rien ne se passe, vous ne pourrez pas être avertie d’un appel de façon discrète grâce au vibreur. Il faut toutefois déterminer s’il s’agit d’une panne ou d’un défaut de réglage.

Pour cela, allez dans « réglage », puis « son » et vérifiez dans le panneau « Vibreur » que les deux options « Avec la sonnerie » et « En mode silencieux » sont activées. Si malgré ce réglage, la commutation du bouton silencieux n’entraine aucune réaction du vibreur, désactivez puis activez de nouveau l’une des deux options. Le vibreur est censé réagir à chaque activation (bouton devenu vert). Si ce n’est pas le cas, le vibreur nécessite une réparation. Si c’est le cas, le vibreur est hors de cause et il faut se pencher sur le bouton silencieux.

Pour tester le bouton silencieux, mettez-le en mode Vibreur (zone rouge) et faites-vous appeler. Changez la position du bouton silencieux (en mode sonnerie donc) et faites-vous appeler de nouveau. Si dans les deux cas vous entendez la sonnerie, ou si dans les deux cas vous ne l’entend pas, vous pouvez conclure que le bouton silencieux est défectueux. Si la sonnerie se comporte de façon normale (on ne l’entend que lors que le bouton silencieux est en position sonnerie), alors il s’agit très probablement d’un bog du système iOS. Initialisez tous les réglages ou faites une restauration du système.

– Bouton Home. Ce petit rond qui caractérise si bien les produits Apple permet de sortir d’une application ou d’un menu quelconque. Une légère pression et vous revenez aussitôt à l’affichage du « bureau » de l’iPhone qu’on appelle aussi le SpringBoard. Si rien ne se passe lors qu’on appuie, une intervention est alors nécessaire.

7. Les autres fonctionnalités

– Munissez-vous d’un extracteur de tiroir SIM ou à défaut, d’un trombone et vérifiez si le tiroir SIM s’éjecte et rentre facilement dans son logement.

– Dans les réglages puis Wi-Fi, vérifiez si votre smartphone détecte les émetteurs environnants (SSID). Comparez le nombre de sources Wi-Fi affichées avec un autre iPhone si nécessaire. Ne comparez pas avec un iPad, un iPod ou un smartphone d’une autre marque, car les technologies et l’efficacité des antennes varient d’un modèle d’appareil à l’autre.

Si le menu Wi-Fi est gris et inactif, considérez que la fonctionnalité Wi-Fi est définitivement hors service sur cet appareil. Il s’agit d’une panne matérielle irréparable ou nécessitant un cout trop onéreux.

– Vérifiez que l’appareil charge, même si le symbole de charge vous indique que c’est le cas. Voir la section Batterie pour savoir comment suivre l’évolution de la charge.

– Lors que vous insérez le câble DATA dans le dock de charge, assurez-vous qu’il s’enfonce jusqu’au bout, sans être gêné par une accumulation de poussière de tissu ou de ouate cellulose.

– Connectez votre iPhone sur un ordinateur via le câble DATA et vérifiez qu’il est bien reconnu par iTunes.

– Vérifiez aussi que les camera arrière et avant fonctionnent ainsi que le flash LED en choisissant le mode vidéo et en allumant la torche dans les options en haut de l’écran.

– Encore un détail à vérifier : la présence des grilles micro et haut-parleur. Ils sont importants pour la protection de ces deux dispositifs.

8.Conclusion

Notre bilan technique est terminé, vous savez à près tout sur les tests à faire lors que vous achetez un iPhone reconditionné ou d’occasion. Vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous faire arnaquer. N’hésitez pas à réparer vous-même les petites choses que vous pouvez faire, votre porte-monnaie vous remerciera…si si ! vers la fin du mois, écoutez bien !

5 réflexions sur « Comment vérifier intégralement un iPhone d’occasion ou reconditionné avant de l’acheter ? »

  1. Impossible d’activer la messagerie vocale visuelle sur mon iPhone 8 reconditionné.
    Lorsque je mets la carte puce dans un autre iPhone la messagerie fonctionne.
    Erreur 1035 sur iPhone 8

    1. Bonjour,
      Vous pouvez déjà commencer par réinitialiser les réglages réseaux. Et mettre à jour iOS si possible, voire même réinitialiser complètement l’iPhone.
      Ensuite, il faut vous assurer que votre opérateur propose bien cette option et l’activer si besoin depuis votre compte. Vous devez ensuite paramétrer la messagerie vocale visuelle sur votre iPhone : https://support.apple.com/fr-fr/HT201436
      Cordialement,
      Anaïs

  2. L’information est très utile. À propos de l’appel. Parfois, les machines ne sonnent pas. Devrait-il y avoir plus de sonneries installées ici pour les tests?

    1. Bonjour,
      Dsl, mais je n’ai pas bien compris votre demande ? Sur l’iPhone, il y a bien des sonneries pré-installées dans les paramètres de son. Et vous pouvez également ajuster le volume si besoin.
      Cordialement,
      Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *